Qu'est-ce que l'analyse trichine, comment procéder ?

Qu'est-ce que l'analyse trichine, comment procéder ?

Explication des règles sanitaires en matière de vente de venaison dans le Haut-Rhin – 68 (revente du gibier).

  • Toute pièce de venaison vendue à un professionnel mettant en marché (boucher, traiteur, restaurateur) devra être accompagnée d’une fiche d’examen initial établie par un chasseur formé, agrée (c’est ce qu’on appelle le circuit court).
  • S’il s’agit d’un sanglier, il devra en outre être procédé à la recherche préalable de la trichine auprès du Laboratoire Vétérinaire Départemental, seul laboratoire agrée dans le département du Haut-Rhin (voir pied de page).
  • Il est de même pour la cession d’une pièce de venaison destinée à un repas associatif. Un repas de chasse est considéré comme un repas associatif.
  • Si vous cédez, à titre gratuit ou payant à un « consommateur final », qui en fera un usage privé, vous n’avez aucune obligation, sauf celle de sensibiliser votre acheteur au risque de trichine et de lui recommander des cuissons à cœur (pour ce qui est du sanglier).

Si vous vendez votre venaison à un atelier de traitement comme par exemple un marchand de gibier, vous avez 2 possibilités :

  • Vous faites examiner la carcasse par un chasseur formé à l’examen initial de la venaison (formation assurée par la Fédération Départementale des Chasseurs du Haut-Rhin) et vous êtes dispensé de joindre à la carcasse les cinq viscères rouges.
  • Vous n’avez pas contacté de personne formée, dans ce cas, acheminez votre carcasse jusqu’à l’atelier de traitement, MAIS accompagné des cinq viscères rouges identifiées en même numéros que la carcasse.
  • S’il s’agit d’un sanglier, la recherche de trichine se fera par les soins du marchand de gibier, vous n’avez pas à vous en occuper.

L’identification obligatoire de chaque pièce de venaison :

  • S’il s’ agit d’un animal soumis à un plan de chasse, le bracelet de marquage obligatoire servira à la traçabilité sanitaire.
  • S’il s’agit d’un sanglier, la loi prévoit un marquage obligatoire pour chaque bête.

Pour toute question complémentaire, adressez-vous à votre Fédération.

 —  Mode d’emploi d’un prélèvement  —

Recherche de larves de tricines chez le sanglier.

  • Marquer votre sanglier d’un numéro.
  • Reporter ce même numéro sur la feuille de renseignement qui accompagne l’échantillon de 100 grammes de langues ou de pilier de diaphragme.
  • Fermer le zip du sachet et rouler deux fois ce zip. Le scotcher des deux côtés afin de le rendre étanche.
  • Remplir complètement et lisiblement la fiche et la coller sur le sachet plastique.
  • Rajouter le chèque de 5 euros (par échantillon) au nom de la Fédération des Chasseurs du Haut-Rhin.
  • Mettre le tout dans l’enveloppe avec l’adresse du laboratoire vétérinaire.
  • Affranchir correctement en LETTRE RAPIDE et poster.
    Indiquer l’expéditeur au dos.

IMPORTANT : Ne rien envoyer le vendredi ou le samedi pour pas que l’échantillon reste dans le circuit postal jusqu’à lundi !

Laboratoire Vétérinaire Départemental
4 allée de Herrlisheim
CS 600 30
68025 COLMAR Cedex

Tél : 03 89 30 10 40

 

Coordonnées
13, rue du Tivoli – B.P. 1273 – 68055 Mulhouse Cedex
Tel : 03 89 65 90 40 
Mail : secretariat@fdc68.fr

Du lundi au mercredi
8h30-12h00 et 13h00-17h00
Le jeudi
8h30-12h00 et 13h00-16h00
Le vendredi
8h30-12h00

Défilement vers le haut